Comment nettoyer son sex toy ?

Tout le monde ne sait pas comment faire et quelles mesures prendre pour avoir des jouets toujours sains et propres

Prendre soin d’un vibromasseur, d’un gode ou de n’importe lequel de nos jouets est en fait quelque chose de plus articulé que de les laver dans l’évier avec un peu de détergent à vaisselle et de l’eau chaude : il faut tenir compte de la matière de votre jouet, s’il a un moteur, s’il vibre ou tourne, s’il a des courbes ou des rainures, etc.

Un autre élément à prendre en compte lors du choix des méthodes de nettoyage est de savoir si vous utilisez des produits chimiques qui sont sans danger pour votre corps ainsi que pour l’objet lui-même. Après tout, les jouets sexuels entrent en contact intime avec nous-mêmes et nos partenaires – nous ne voulons donc pas utiliser de produits de nettoyage, comme des produits chimiques agressifs, dont nous savons qu’ils peuvent causer des dommages physiques.

La vie, cette maladie sexuellement transmissible.
(Edward Bellamy)

La seule qui ait un sens, d’ailleurs !

Je ne veux pas semer la terreur psychologique, mais je veux que vous compreniez que l’utilisation ou le stockage d’un jouet sale est quelque chose de dangereux. Et que le laver au bout d’un moment n’est pas comme le laver tout de suite, un peu comme faire la vaisselle. Vous voyez ce que je veux dire ?

Pourquoi nous nettoyons nos jouets sexuels ?

Les bactéries qui peuvent coloniser un jouet sexuel sont nombreuses et toutes très gênantes. Ils ne sont pas forcément végétaliens de quelqu’un d’autre, alors prévoyez de désinfecter le sex toy même après une utilisation en solo ! En effet, ces bactéries peuvent également être présentes sur nous, par exemple sur des mains qui ne sont pas parfaitement lavées ou sur des vêtements que nous enlevons. Heureusement, comme nous ne sommes pas des personnes immunodéprimées, nous sommes parfaitement capables de contrecarrer tous ces contacts accidentels et légers que nous avons sans conséquences. Ce que nous devons absolument éviter, c’est la prolifération de bactéries sur nos objets, car elle ne serait plus gérable par notre corps.

Pour que vous sachiez de quoi nous parlons, voici les bactéries contre lesquelles nous luttons :

  • Escherichia coli
  • Staphylococcus aureus
  • Streptococcus sp
  • Gardnerella vaginalis
  • Lactobacillus acidophilus
  • Candida albicans

Ils sont responsables de différents types de pathologies, dont certaines peuvent être facilement résolues par un antibiotique (c’est le cas par exemple d’une infection urinaire), d’autres plus ennuyeuses et dont les conséquences potentielles à moyen et long terme sont même graves (par exemple, la possibilité d’un choc staphylococcique toxique aux conséquences fatales est réelle).

Ces bactéries peuvent se développer sur tous les types de jouets, quels que soient leur forme, leur fonction ou leur matériau. Que votre vibration ou votre gode soit en silicone, en verre, en plastique ou en caoutchouc gélatineux, ces bactéries adorent en faire un foyer.

Je tiens à préciser une chose,Il n’existe aucun matériau exempt de la collection de bactéries nocives !

Quand nettoyer nos sex toys ?

Or, nous savons tous que dès que vous avez un orgasme, vos yeux ne restent pas ouverts et votre instinct vous pousse à faire une bonne sieste pour vous rafraîchir.

C’est ce que dit la science, qui recommande l’orgasme et l’éjaculation comme remède naturel contre l’insomnie, grâce à la libération de substances telles que l’ocytocine et la sérotonine que le corps produit pendant le plaisir (donc, les filles, si vous n’avez pas sommeil après avoir fait l’amour, c’est que vous ne profitez pas autant que vous le pourriez et surtout quand votre corps le mérite ! Il faut changer quelque chose : soit la technique utilisée, soit l’amant…).

Mais malheureusement, abandonner un jouet sexuel à lui-même après l’avoir utilisé, sans le nettoyer tout de suite, est une grosse connerie. Dans ces cas, il se forme souvent un biofilm, c’est-à-dire un écosystème de bactéries, qui s’étend sur tout le jouet et surtout dans les coins et les fissures difficiles d’accès. Ce biofilm rend le jouet encore plus difficile à nettoyer à fond entre deux utilisations et vous rend vulnérable aux infections bactériennes, même avec les méthodes de nettoyage courantes.

En bref, si vous venez de finir de l’utiliser, il pourrait presque suffire de l’essuyer à l’eau chaude, si vous le laissez là un moment et pensez à le laver avant la prochaine utilisation, sachez que vous devrez le frotter et le frotter plus, en utilisant des produits plus agressifs, plus longtemps.

De quoi est fait votre vibromasseur préféré ?

La première chose que vous devez savoir et prendre en considération est le type de matériau dont est fait votre objet car il est poreux : les jouets poreux, comme ceux en plastique et en caoutchouc gélatineux, absorbent plus facilement les bactéries, ce qui les rend plus difficiles à nettoyer, tandis que les jouets non poreux, comme ceux en silicone, en verre ou en acier inoxydable, n’absorbent pas les bactéries au-delà de la surface.

C’est pourquoi les jouets non poreux sont généralement plus sûrs à l’usage et plus hygiéniques.

Si votre jouet est fait d’un matériau poreux, je vous conseille, sans passion, d’utiliser un préservatif pour le garder propre, surtout si vous partagez le jouet avec quelqu’un.

Si vous n’êtes pas sûr* de la composition de votre jouet, vérifiez : vous pouvez vérifier sur l’emballage, si vous l’avez encore, ou faire une recherche sur Google en tapant le nom du produit. Sinon, vous finirez par ne pas le désinfecter correctement ou par le ruiner en essayant de le faire avec des produits incompatibles ou trop agressifs.

Protégez votre vibromasseur entre deux utilisations

Dernière chose avant de vous dire comment faire le nettoyage proprement dit, je vous suggère de vous procurer un étui où vous pourrez ranger le sex toy une fois qu’il sera propre, en attendant la prochaine utilisation.

Il n’est pas très judicieux de nettoyer un vibromasseur, de le désinfecter à fond et de le laisser libre dans le tiroir à sous-vêtements… Il n’est pas non plus judicieux de les garder ensemble : certains matériaux sont incompatibles avec d’autres, ce qui finit par les dégrader avant l’heure et aussi, beaucoup plus facilement, on risque une contamination croisée (c’est-à-dire qu’un seul gode qui n’est pas parfaitement propre salira et contaminera tous les autres).

Les options les plus simples sont les sacs en matériau souple (j’aime beaucoup la soie car elle ne laisse pas de peluches ni de poils sur le jouet et elle est également parfaite pour les matériaux poreux) ou les récipients rigides (dont l’avantage est de préserver la forme du jouet de l’écrasement). L’important est d’éviter les sacs en plastique, les Tupperware ou autres récipients similaires, car ces plastiques peuvent libérer avec le temps des substances chimiques qui se déposent sur les jouets.

Enfin, une fois que vous les avez lavés et désinfectés et que vous les avez rangés individuellement, je vous suggère de les mettre tous dans une valise avec combinaison, afin que vous soyez sûr que personne, pas même la personne qui vous aide à la maison à nettoyer, ne puisse poser ses mains sur eux en votre absence. Ce dernier conseil deviendra de l’or si et quand vous aurez des enfants et que vous voudrez continuer à avoir une vie sexuelle… S’habituer à les ranger proprement et en toute sécurité immédiatement après leur utilisation vous permettra de le faire automatiquement après chaque fois, vous aidant à garder votre plaisir de couple privé, facile et donc fréquent.

Comment nettoyer votre sex toy ?

Les moyens de nettoyer un jeu dépendent, disions-nous, du type de matériau avec lequel il est fabriqué et de la présence éventuelle de pièces mécaniques ou électriques :

  •   Silicone, verre, acier inoxydable ou bois – motorisé : utilisez un savon doux et un chiffon humide.
  •  Silicone, verre, acier inoxydable ou pierre – non motorisé : pour un nettoyage en profondeur, mettez-le dans de l’eau bouillante pendant 8 à 10 minutes ou laissez-le passer au lave-vaisselle sans pastille (la vapeur d’eau facilite la stérilisation).
  •  Cyberskin : utilisez seulement un peu de savon et d’eau chaude pour le nettoyer. Évitez les mousses et, en général, les produits agressifs qui pourraient facilement abîmer le matériau.
  •  Plastique dur, élastomères divers (TPR, TPE, …) ou gelée : ces matériaux poreux peuvent encore contenir des bactéries et sont donc des vecteurs de maladies sexuellement transmissibles après un lavage à l’eau et au savon. Il est donc conseillé d’utiliser un préservatif si vous voulez les partager avec d’autres personnes.

Une fois que l’objet est propre, je conseille de le sécher avec une serviette en papier propre et de le conserver dans un étui ou un sac en soie pour le protéger des autres objets chargés de bactéries.

Les differentes facons possibles de netoyer un sex toy :

Le lave-vaisselle

C’est absolument le moyen le plus courant car il garantit un excellent niveau d’hygiène et une forme de désinfection assez accessible. Il est évident que les jouets qui ont besoin d’électricité pour fonctionner ne peuvent pas être lavés de cette manière, même si certains sont imperméables. De plus, certains matériaux ne sont pas compatibles avec l’eau chaude : le matériau finit par fondre ou se déformer s’il est soumis à un cycle complet de lavage en machine.

Évidemment, cette forme de lavage présente aussi le gros inconvénient de ne pas être particulièrement discrète : lorsque vous vivez dans la maison avec la possibilité qu’une personne non autorisée ouvre le lave-vaisselle devant nous est élevée et les conséquences trop désagréables et embarrassantes pour qu’on essaie.

Cependant, comme il s’agit d’un système de nettoyage très efficace, je vous conseille de faire la vaisselle de temps en temps, peut-être un matin pendant que les enfants sont à l’école ou un week-end chez leurs grands-parents, surtout si vos jouets sont un peu (trop) à l’étroit dans le tiroir. Il est utile et sage de les garder propres au fil du temps. Ainsi, si l’envie de jouer prend soudainement (et le temps est compté), nous ne sommes pas pris au dépourvu.

Ce système (locataires, enfants et belle-mère le permettant) est idéal pour les jeux suivants :

  •   silicone
  • verre trempé
  • acier inoxydable

Il n’est pas adapté aux jouets sexuels :

 

  • fonctionnant sur batterie
  • les jouets électroniques
  • jouets poreux

Le savon et l’eau

Une façon facile et accessible de nettoyer pratiquement tous les types de jouets sexuels est de les laver à l’eau tiède et avec un savon doux antibactérien (nous recommandons d’utiliser un savon hypoallergénique ou un nettoyant pour jouets sexuels, qui n’irrite pas vos pièces).

Bien sûr, lorsqu’il s’agit de vibrateurs non étanches, comme une Baguette magique ou un Womanizer, vous ne pouvez pas les laisser sous l’eau courante, et encore moins les immerger complètement. Dans ce cas, l’idéal est un chiffon humide, de l’eau chaude et du savon neutre.

Le principal inconvénient est qu’il n’est pas évident de pouvoir atteindre chaque côté et coin caché, chaque petite fente : il faut donc être très scrupuleux et prudent, sans être pressé de terminer. L’avantage, indéniable, est qu’il s’agit d’un système simple qui ne nécessite aucune préparation. Plus de savon et d’huile de coude. C’est cela la patience.

Ce système est idéal pour les jeux suivants :

  • Jouets poreux : l’eau chaude est la meilleure chose que vous puissiez utiliser. Laissez-les tremper dans de l’eau chaude savonneuse et vous obtiendrez des merveilles.

Il ne convient pas aux jouets sexuels :

  • fonctionnant sur batterie
  • des jouets non imperméables
  • des jouets avec des coins et recoins

Alcool ou autres désinfectants chimiques

L’alcool et les désinfectants sont, de loin, vos meilleurs alliés pour vaincre les germes et les bactéries, en éloignant les infections par les IST.

Mais comme ce sont des substances agressives, elles sont nocives à long terme pour nos muqueuses et nos jouets. En particulier, les matériaux poreux sont facilement attaqués par l’alcool et même si vous pouvez rincer les produits utilisés pour le nettoyage, certains résidus peuvent rester et poursuivre leur action agressive par la suite, pendant que le jouet n’est pas utilisé. Ainsi, lorsque nous irons le chercher quelque temps plus tard, nous le trouverons ruiné, la couche superficielle étant généralement fondue, devenant collante. Personnellement, je n’utilise l’acool que sur les objets en cuir, comme les fouets ou les flagellations, mais il faut ensuite passer dessus une huile hydratante ou un baume spécifique pour éviter que la peau ne se dessèche. L’huile de vison est parfaite, bien qu’elle soit assez difficile à trouver et coûteuse ; si vous ne savez pas où vous en procurer, essayez un cordonnier !

Ce système est idéal pour les jeux en :

  • verre
  • acier inoxydable
  • accessoires en cuir

Il ne convient pas aux sex toys poreux ou à ceux qui ont des textures délicates comme la cyberpeluche, en raison de sa caractéristique d’agressivité.

Eau bouillante

Il est de notoriété publique que la plupart des germes et des bactéries ne peuvent pas survivre au point d’ébullition. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il faut plusieurs minutes et non quelques secondes pour que cela se produise. Cela signifie que verser de l’eau bouillante sur des jouets sexuels est une méthode plutôt inefficace, car l’eau refroidit instantanément lorsqu’elle est retirée du feu. Donc, si vous voulez utiliser cette méthode, vous devez le vérifier :

les sex toys sont complètement submergés tant qu’ils bouillent.
bouillir en continu pendant 10 minutes.

Ce n’est pas une méthode particulièrement sûre et les risques de ruiner un objet sont élevés. Il convient essentiellement aux jeux en acier chirurgical, mais il faut faire attention à ce que nous n’ayons pas d’inserts décoratifs d’aucune sorte : la chaleur les briserait, ce qui ruinerait l’objet.

Mon conseil est de ne stériliser que les objets en acier de cette manière, en les laissant bouillir comme si vous faisiez des pâtes.

 D’accord, maintenant vous savez à quel point vous devez faire des choix responsables.

Qu’en pensez-vous ? Quel système préférez-vous ?

« On commence avec un sex toy, on finit avec un sex boy. »